Votre panier est vide  Votre compte
livretcdpierne-site.jpg

ALBUM CD : G. Pierné, Oeuvres Vocales

Voix Plurielles présente dans cet enregistrement la part la moins connue de la production de Pierné : sa musique vocale de chambre. Sous la direction de Sophie Norton et avec la participation d'Elise Delecray et de Christophe Ferry.

Plus d'informations

Disponibilité : Disponible

10,00€ TTC

 

pierne.jpg Henri Constant Gabriel PIERNÉ est né le 16 août 1863 à Metz dans une famille de musiciens. Un père ténor et professeur de chant, une mère pianiste : le jeune Gabriel posa très tôt ses mains sur un clavier. La défaite française et la capitulation en 1870 poussa la famille Pierné à quitter Metz pour Paris.

 Il faut noter qu'en 1874 naquit à Metz le cousin de Gabriel, Paul Pierné qui devint par la suite compositeur et dont les oeuvres ont été injustement oubliées. Paul Pierné a écrit un bon nombre d'oeuvres vocales, notament pour jeune public.

Revenons à Gabriel qui suivit au Conservatoire de Paris les enseignements des Maîtres qui formèrent à cette époque nos plus illustres musiciens et compositeurs : Marmontel en piano, Durand en harmonie, Franck en contrepoint, fugue et orgue, Massenet en composition ! En 1882, il obtint le Prix de Rome pour sa cantate « Edith », deux ans avant que son camarade de Conservatoire et ami Claude Debussy ne l'obtienne à son tour, Gabriel Pierné séjourna trois années (« les plus belles de ma vie ») à la Villa Médicis à Rome.

A son retour en France, l'attendait une vie animée et brillante de musicien et de compositeur. Il occupa successivement les fonctions de professeur, d'organiste en l'église Sainte Clotilde à Paris, (à la suite de César Franck),de chef d'orchestre puis de directeur des concerts Colonne, à la demande même du fondateur de cette institution. Cest à ce poste qu'il se fit vraiment connaître. Il programma alors les oeuvres des compositeurs émergeants, faisant ainsi découvrir de nombreux talents et chefs-d'oeuvre : « L'oiseau de feu » de Stravinski, « Iberia » de Debussy, « Daphnis et Chloé » de Ravel, « Le carnaval des animaux » de son ami Saint-Saëns par exemple. Il fut nommé membre de l'Institut en 1924. Il revint dans sa région natale, la Moselle, à plusieurs reprises pour jouer ou faire jouer certaines de ses oeuvres.

Parallèlement à cette brillante carrière de chef, Pierné composa de nombreuses pièces, environ 150 numéros d'opus, dans des genres très variés, témoignant de sa culture encyclopédique, des influences reçues durant sa formation comme durant sa carrière à l'orchestre ou grâce aux rencontres d'artistes et d'écrivains, comme le peintre Luc Olivier Merson (1846-1920) très introduit dans les cercles d'intellectuels.

Pierné composa : des oeuvres pour le théâtre musical, des ballets, des concertos, des sonates, des oratorios. Sa musique vocale de chambre ou à petits effectifs est la part la moins connue de sa production. C'est celle que VOIX PLURIELLES a tenu à présenter grâce à cet enregistrement de quelques exemples de mélodies et de petites pièces chorales.

Ecoutez un extrait de l'album (L'hiver s'envole, pour 4 voix mixtes)

musique de chambre pierne

 583499a3Voix Plurielles fête l'approche de NOËL

avec un CONCERT

DIMANCHE 8 DECEMBRE 2019

16 H 00

Basilique Notre-Dame de Sion, SAXON-SION

L'entrée est libre : VENEZ NOMBREUX !